Chères cavalières & cavaliers,

À ma dernière visite à l’écurie, je me suis rendue compte de deux petites choses. La première, c’est que la pierre à sel avait énormément diminuée, comme ils sont deux dans le paddock, forcément ça part assez vite. La seconde, c’est que le licol d’Under se promène d’un paddock à l’autre. Je me suis dit que c’était l’occasion de faire un petit tour chez Décathlon pour acheter quelques petites affaires.

Acheter du matériel d’équitation chez « Décat' », ça me rappelle trop de souvenirs ! Quand j’ai commencé l’équitation à 6 ans et jusqu’à ce que j’ai l’âge de m’offrir mon propre matériel, c’est là que ma maman m’emmenait. J’étais toujours trop contente quand elle me disait qu’il fallait aller chez Décathlon car je savais que je pourrais passer du temps dans le rayon « équitation » pendant qu’elle faisait ses courses.
Je me souviendrais toujours du tout premier tapis que j’ai eu ! Un « Geologic » (et oui, c’est l’ancienne marque équestre de Décathlon !) violet, tout ce qu’il y a de plus simple, sans liseré ni broderie, et je l’ai chéri pendant près de 15 ans ! Il a fini sa petite vie en donation dans un centre équestre au moment où j’ai eu Under. Ma première veste de concours était aussi une Geologic, tout comme mes premières brosses, mon premier licol, etc.
Bref, même si ce n’est plus ma première destination lorsque j’achète du matériel d’équitation, Décat’ conserve quand même une place spéciale dans mon cœur !

Revenons à nos moutons, ou plutôt à nos poneys, j’étais simplement partie pour acheter une pierre à sel et un licol tout ce qu’il y a de plus bête. À mon grand regret (ou pas), je suis tombée sur la nouvelle collection Printemps/Été 2017 de Fouganza.
C’est une marque à laquelle je m’intéresse assez, car je trouve qu’ils ont fait d’énormes progrès ces dernières années en terme de technicité, de gamme de produits, de coloris, et toujours dans des prix très raisonnables.
Alors forcément, quand je suis tombée sur ce bel ensemble noir à strass, je ne me suis pas posée 36 questions. En vérité, j’ai d’abord vu le tapis sur lequel j’ai complètement craqué, et ce n’est qu’ensuite en levant les yeux, que j’ai vu le licol assorti.

16683908_1104105999715843_190700041543468376_n

Qu’est-ce qui m’a fait craqué ?
Le tapis est sobre, chic, avec une pointe d’originalité, bref je le trouve vraiment beau. J’aime les coutures aux formes géométriques triangulaires, il ne me semble pas en avoir vu comme ça auparavant (corrigez-moi si je me trompe bien sûr), et ça c’est un bon point pour la marque ! La rangée de strass m’a forcément tapé dans l’œil aussi. C’est peut être pas du Swarovski mais ils sont gros, ils ont l’air de bien tenir, c’est joli, que demande le peuple ? En plus, le dessous du tapis est en matière nid d’abeille, encore un très bon point pour Fouganza qui gagne réellement en technicité dans ses produits.
Et comme je venais quand même acheter un licol à l’origine, je me suis dit que ça serait dommage de ne pas profiter du licol assorti … Non non, ce n’est pas du tout une excuse !
Il faut compter 29€90 pour le tapis et 23€90 pour le licol, et ils existent également en bleu marine et bordeaux, choix de couleurs judicieux à mon sens.

img_2351img_2340

J’ai été plutôt étonnée par la qualité des produits, comme quoi, les vilains a priori ont la vie dure ! Le côté « moumoute » du licol est très doux et la longe que je pensais très rigide (comme certaines basées sur le même modèle dans d’autres marques) est souple et très agréable en main. Le tapis quant à lui est également très souple et ne fait pas de faux-plis quand on le plie en deux pour le transporter, la mousse à l’intérieure est bien répartie, les passants de sangles sont munis de scratchs (pas indispensable mais a son petit côté pratique), franchement rien à dire !

img_2360
Le propreté du cheval gris en hiver …

Allez, il ne me manque plus qu’un joli bonnet pour compléter tout ça 😉 !

Cavalièrement votre,
Melissa